Association "L'ACACIA et le NERE"


Soutien au foyer du collège Mô-Fant de Dapaong


Le collège Mô-Fant, créé en 1970, à l'initiative de monseigeur Henrion, premier évêque de Dapaong,  scolarise des filles
de la 6ème à la 3ème.  L'intuition de son fondateur, qui a été reprise par les différentes équipes éducatives est la volonté d'épanouissement de la jeune fille dans la région des Savanes, région particulièrement touchée par la pauvreté.

Le collège dispose d'un internat mis à disposition  pour les filles venant  de familles villageoises disposant de  peu de moyens. Sa directrice actuelle, soeur Jacqueline, doit faire face à de nombreux problèmes financiers
pour permettre l'accueil et la vie de cet internat.

A l’initiative d’une ancienne élève de Mô-Fant qui a pu bénéficier elle-même de l'hébergement et de la prise en charge
de sa scolarité,  un soutien financier venant des Etats Unis et d’Europe s’est mis en place. En France, un groupe de donateurs comprenant des anciennes élèves et des anciens professeurs s’est organisé en lien avec « L’acacia et la néré »
pour venir en appui aux élèves sans moyens et qui veulent poursuivre leur scolarité à Mô-Fant.
 
Pour la première année scolaire (2014/2015), 1920 €  ont été collectés
et ont permis de financer l’écolage, la cantine et l’internat pour une quinzaine de filles.
Nous renouvellerons ce soutien financier pour la prochaine année scolaire (2015/2016)
et espérons élargir le groupe de donateurs.

Au Togo, les anciennes Mô Fantines se sont retrouvées à Dapaong et à Lomé.
Elles apportent aussi un soutien à leurs jeunes sœurs. Nous sommes en relation avec elles
et ainsi nous constituons un réseau de solidarité qui ne demande qu’à s’agrandir.
Pour tout contact: vincent-tissot@wanadoo.fr




QUELQUES SCENES DE LA VIE DU COLLEGE


Mô-Fant ou "jeune fille, épanouis toi !"
6.30 heure du matin, arrivée des collègiennes externes

peu avant 7 h rassemblement  et salut au drapeau togolais
soeur Jacqueline et l'une de ses protégées



le groupe des internes (janvier 2013)

Mofantines dans leur uniforme



le dortoir et les moustiquaires
les pierres pour moudre le mil
18 heure, prière à Marie pour les internes