Association "L'ACACIA et le NERE"



Le savon de Joséphine n° 2
A base de karité enrichi de douze plantes vertueuses
de la savane africaine


                  
Résidant à Dapaong (Togo),
Joséphine  a développé une fabrication artisanale de savons.
Elle a pris soin de garder dans cette nouvelle recette
les douze plantes locales qui font la réputation de son savon.
En voici quelques unes :






L’aloe verra 

Connue dès l’antiquité pour ses vertus thérapeutiques, appelée plante de l’immortalité par
les Egyptiens, ses qualités furent confirmées dès le XIXème siècle par les scientifiques. 
A Hiroshima beaucoup de survivants l’utilisèrent pour soigner leur peau.

Danhof démontra  que le gel d'aloès pouvait réhydrater et freiner considérablement
le vieillissement de la peau, puis Fujita découvrit dans la plante la présence
de bradykinase, enzyme anti-douleur, à la fois calmante et cicatrisante 
et bien d'autres chercheurs devaient encore révéler diverses propriétés thérapeutiques
de l’aloès, et notamment son pouvoir antiviral.
Le gel d'Aloé Vera est utilisé depuis des siècles contre les brûlures, les coupures, les dermatoses, 
les escarres, les gerçures, les foulures. L'Aloé Vera hydrate et conserve d'humidité de la peau.
Il nourrit et régénère la peau contre le vieillissement.

Moringa

Originaire du nord de l’Inde, les feuilles de cet arbre d’après la tradition indienne
pourraient
guérir plus de 300 maladies.

Arbre magique par ses qualités diététiques, agronomique et médicinal.

 Il est efficace contre les infections de la peau.

 Ses qualités sont en outre reconnues dans
la lutte contre le diabète, l’hypertension, les anémies et la malnutrition.

Le moringa peut servir de fourrage pour les animaux et
on peut fabriquer
du carburant avec la graine !


   

L’eucalyptus

Connu principalement pour ses propriétés d’antiseptique des voies respiratoires,
l’eucalyptus a de nombreuses autres propriétés médicinales.

 Il est ainsi employé comme désinfectant pour laver les plaies, y compris brûlures et ulcères de la peau.

Savez-vous aussi, qu’on peut s’en frotter la peau pour éloigner moustiques et autres indésirables.

Les feuilles de papayer

Au Pérou, elles sont appliquées traditionnellement
sur les plaies en cataplasme, pour aider les chairs à se refermer.

La sève laiteuse soigne également l’acné, l’eczéma, les dartres.
Chaque partie de cette plante, fruit, feuille, écorce ou racines est
utilisée traditionnellement à des fins médicales.

L’huile de neem

Le neem est un arbre qui pousse dans les zones arides.

L’huile issue  des graines de cet arbre est utilisée pour la lutte antiparasitaire 
et sert de base à la production de savon. La science moderne a confirmé l'efficacité de
l'huile de neem dans la lutte contre l'infection.Les études scientifiques indiquent que 
l'huile de  neem est un  très puissant rajeunissant pour la peau et il est salué 
comme étant une huile merveilleuse.

L’acacia

Son écorce est utilisée dans la pharmacopée traditionnelle pour traiter les problèmes de peau
(boutons, furoncles, gale)